2023-11-16T09:24:00Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/8mars/zerotabou800.jpg

Violences sexistes et sexuelles : 5 raisons de participer aux événements de novembre

Actualités Publié le 16 novembre 2023

Le 25 novembre, c’est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Nantes Métropole, aux côtés des associations et des acteurs du territoire, propose une programmation sur le thème des violences sexistes et sexuelles.  Voici quelques temps forts auxquels participer !

Pour débattre de la justice restaurative le 23 novembre

Le film
Le film "Je verrai toujours vos visages " a popularisé le concept de justice restaurative.

Sorti en début d’année, le film Je verrai toujours vos visages, de Jeanne Herry, a fait connaître au grand public la pratique de la justice restaurative. Ce procédé consiste à faire dialoguer des victimes et des agresseurs (notamment dans le cas de violences), lors de séances encadrées par des médiateurs. Le but ? Faciliter un parcours de reconstruction des victimes et la réhabilitation des auteurs. Pour mieux comprendre ce dispositif qui se fait une place dans le monde de la justice française, la Ville de Nantes propose une conférence-débat autour du sujet, animé par l’Institut Français pour la justice restaurative.
Rendez-vous, le jeudi 23 novembre à 19h à la Bibliothèque de l'École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire.
Inscription en ligne.

Pour découvrir des films et des documentaires de société

Juliette Binoche incarne Florence Aubenas dans Ouistreham
Juliette Binoche incarne Florence Aubenas dans Ouistreham

Ce mois de novembre donne lieu à un cycle de rétrospectives autour de la condition des femmes contemporaines. Au programme, Ouistreham, un film d’Emmanuel Carrère avec Juliette Binoche sur les travailleuses précaires (adapté du best-seller de Florence Aubenas), proposé par Ciné Femmes. En parallèle, l’Espace Simone de Beauvoir propose un ciné-débat autour des colleuses d’affiches féministes avec le film Riposte féministe  de Marie Perrenès et Simon Depardon. Tandis que le documentaire sensible sur la masculinité intitulé Dans le noir, les hommes pleurent  de Sikou Niakaté sera également projeté à la médiathèque Floresca-Guépin.
Voir le programme en bas de page pour s’inscrire aux rendez-vous.

Pour profiter des nombreux ateliers de sensibilisation

Apprendre à parler d’amour et de sexualité avec ses enfants, en tant que parents ou grands-parents, décrypter les inégalités entre les femmes et les hommes dans le sport ou le monde du travail, repérer les situations de sexisme en ligne... Tels sont les grands ateliers proposés dans toute la métropole pour trouver des clés afin de lutter contre le sexisme au quotidien. C’est aussi l’occasion de s’initier à la boxe ou à l’autodéfense féminine ou encore de suivre une formation contre le harcèlement de rue.

Pour vibrer sur des spectacles engagés

Plusieurs représentations de la pièce
Plusieurs représentations de la pièce "Que des maux", sur les violences conjugales, sont données à Nantes.

À la fois ludique et cathartique, l’art est souvent la manière la plus efficace de faire passer un message et de faire de la prévention. C’est pourquoi plusieurs spectacles seront proposés en novembre, notamment la pièce de théâtre Que des maux qui aborde le sujet des violences conjugales et donnera lieu à différentes représentations à travers la métropole. À noter également : Demain, j’irai voir ma mère, un spectacle qui donne la parole à des travailleurs sociaux, ou encore Dori, un goûter-spectacle sur le thème de la résilience.

Pour penser le monde grâce à des conférences et des expositions

Le travail de la photographe afroféministe Maggy Daggo
Le travail de la photographe afroféministe Maggy Daggo

Que représente le fait d'être une femme migrante ? Quelle est la place des femmes dans la résistance ukrainienne? Quel est l’impact des violences sexistes sur la santé ? Telles sont les grandes questions qui seront abordées lors des conférences du mois de novembre. C’est aussi l’occasion de vous intéresser au travail de la photographe afroféministe Maggy Daggo qui sera exposée à l’espace Simone de Beauvoir.

Consultez le programme complet