2022-12-09T18:12:57Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20municipal/CM0912023/cm-dec800.jpg

L'essentiel du conseil municipal du 9 décembre 2022

Actualités Publié le 09 décembre 2022

Le conseil municipal de Nantes a eu lieu vendredi 9 décembre en présentiel. Le débat d'orientations budgétaires pour 2023, le renouvellement du conseil nantais pour l'accessibilité universelle, le rapport 2021/2022 du développement durable étaient à l'ordre du jour.

Chaque conseil est accessible en direct et vous pouvez commenter sur Twitter avec le hashtag #Directnantes

Revisionnez la séance du conseil

 

Dans un souci d'accessibilté, le conseil municipal sera désormais intégralement interprété en langue des signes française. 

Un vœu pour défendre la libre administration des collectivités locales

Un vœu pour défendre la libre administration des collectivités locales

Les élus du conseil municipal ont adopté un vœu dénonçant la volonté de l'Etat de de contrôler plus encore les dépenses des collectivités territoriales. « C’est d’autant plus inadmissible que ces même collectivités ne représentent que 8 % de la la dette public du pays, quand à l’inverse elles représentent près de 70 % de l’investissement public, rappelle Bassem Asseh, premier adjoint de la Ville de Nantes. D’autant plus injuste que contrairement à l’État, elles ne peuvent s’endetter pour financer leur fonctionnement. D’autant plus inacceptable que l’État ne cesse de se désengager dans de nombreux domaines comme par exemple sur la mise à l'abri des personnes à la rue, domaine dans lequel les collectivités se mobilisent pour assurer un accueil digne et humain. Le tout dans un contexte où les budgets des collectivités sont impactés par la hausse des coûts de l’énergie (...). » Le vœu rappelle donc l'attachement du conseil municipal au principe de libre administration des collectivités territoriales, et appelle le Gouvernement à retirer du Projet de Loi de Finances actuellement en examen au parlement, tout idée de contrôle des finances locales et à garantir, pour l’avenir, la libre administration des collectivités territoriales.

Un débat d’orientations budgétaires marqué par l’inflation et la crise énergétique

Un débat d’orientations budgétaires marqué par l’inflation et la crise énergétique

Malgré le contexte particulier actuel entraînant une hausse des dépenses (+7,5%) la municipalité veut rassurer les Nantaises et les Nantais sur le maintien des orientations prévues en début de mandat. « Notre travail consiste à trouver où faire des économies sans remettre en cause la qualité et le haut niveau de service public », indique Pascal Bolo, adjoint délégué aux finances publiques. Le niveau d’investissement restera conséquent avec 125 M€ consacré pour 40 M€ à la poursuite du schéma directeur des écoles, 20 M€ à l’entretien durable des bâtiments municipaux, puis à des travaux sur des équipements de proximité et du patrimoine culturel, la poursuite de l’entretien et du développement des espaces verts et enfin pour la sécurité et la réglementation.
Pour financer ce projet d'investissement tout en garantissant l’équilibre financier sur la durée du mandat, la Ville active plusieurs leviers : l’épargne, l’emprunt, la recherche d'efficience des services publics et enfin l’augmentation de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires qui passe de 20 à 60 % pour lutter contre les biens vacants dans un secteur d’habitat en tension. 

Plus d'infos
Le rapport développement durable de la Ville présenté

Le rapport développement durable de la Ville présenté

Comme chaque année, le conseil municipal de fin d'année a été l'occasion de présenter le rapport développement durable de la Ville. Ce document permet de lister les actions mises en place et d'évaluer, de façon chiffrée, leurs résultats. « Le rapport développement durable permet d’illlustrer la démarche de la collectivité en faveur de la transition écologique et solidaire, résume Delphine Bonamy, adjointe à l'agenda 2030 et à la nature en ville. Il s'appuie sur les 5 thématiques de mobilisation inspirées des objectifs de développement durable.» On y apprend également comment la collectivité avance vers plus d'éco-responsabilité, en réduisant l'empreinte écologique de son parc numérique, en réduisant les déchets dans les services, en orientant, via le schéma de promotion des achats durables (SPAR), la commande publique vers plus de responsabilité.

Plus d'infos
Nouveau cap pour l’accessibilité universelle

Nouveau cap pour l’accessibilité universelle

Après 7 années de fonctionnement, le Conseil Nantais pour l’Accessibilité Universelle (CNAU) va se renouveler pour accueillir plus de participants et aborder davantage de sujets. L’objectif ? Que Nantes devienne une ville plus accessible, incluante et émancipatrice. « Nous voulons penser chaque espace comme devant être accessible à tous et toutes, précise Marie-Annick Benâtre, adjointe en charge de l’accessibilité universelle. La Ville doit permettre, quelque soit le parcours de vie, une égalité d’accès aux droits, aux services publics... » Ce qui est nécessaire à 10 % des Nantaises et des Nantais est utile pour 40 % et confortable pour 100 %.

Plus d'infos
Prévention de la délinquance : une commission pour alerter et convoquer

Prévention de la délinquance : une commission pour alerter et convoquer

« Face au rajeunissement des premiers passages à l’acte » selon Denis Talledec, adjoint en charge de la prévention de la délinquance à la Ville de Nantes, un nouveau dispositif entre en piste : la commission alerte et soutien aux familles. Celle-ci pourra convoquer – dans le quartier ou en mairie centrale en fonction de la gravité des faits - les jeunes et leurs familles et adresser un rappel à l’ordre en présence des différents partenaires : bailleur, association, police municipale, mission prévention. En ligne de mire : les rodéos urbains, les squats des cages d’escaliers ou encore le tapage nocturne.

Plus d'infos
15 nouveaux projets pour animer les nuits nantaises

15 nouveaux projets pour animer les nuits nantaises

Visites nocturnes, actions de préventions contre les violences, installations artistiques... Les structures du territoire ont répondu avec enthousiasme à la troisième édition de l'appel à projet "Temps de la Nuit", lancé par la Ville de Nantes. L'objectif ? Concilier les différents usages de la nuit : entre ceux qui travaillent, ceux qui dorment et ceux qui s'amusent. 15 nouveaux projets ont été sélectionnés dans cet appel à projets et se partageront une enveloppe globale de 89 000 €. « Cet appel à projet a pour objectif de se réapproprier collectivement et positivement l’espace public à la nuit tombée. En complémentarité avec l’action de la Ville dans ses différents champs d’intervention, nous avons souhaité faire appel aux acteurs associatifs locaux pour qu’ils proposent aux habitantes et aux habitants, dans tous les quartiers, de faire de la nuit un temps de rencontre, de convivialité, de fête, de découverte et d’émerveillement grâce notamment aux arts et à la culture », a déclaré Gildas Salaün, adjoint à la maire en charge de la Ville la nuit.

Plus d'infos

À savoir

L'essentiel des conseils municipaux précédents